Génie de Conception

En Vedette
La mobilité maritime

Un bateau autonome pour transporter des passagers.


9 novembre 2020
Par GC Staff

La course fébrile pour produire la voiture autonome la plus brillante, la plus sûre et la plus rapide s’est répandue sur nos fauteuils roulants, scooters et même voiturettes de golf. Récemment, il y a eu des déplacements de la terre à la mer, car l’autonomie maritime a le potentiel de fournir des biens et des services et de collecter les déchets sur les voies navigables dans ou en périphérie des zones urbaines. 

Dans une mise à jour d’un projet de cinq ans du Laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle du MIT (CSAIL) et du Senseable City Lab, les chercheurs ont développé la première flotte mondiale de bateaux autonomes pour la ville d’Amsterdam, aux Pays-Bas, et ont récemment ajouté un nouveau navire plus grand pour le groupe, le Roboat II, qui est capable de transporter des passagers.

En collaboration avec l’institut d’Amsterdam pour les solutions métropolitaines avancées, les chercheurs ont également créé des algorithmes de navigation et de contrôle pour mettre à jour la communication et la collaboration entre les bateaux. 

Advertisment

« Roboat II navigue de manière autonome en utilisant des algorithmes similaires à ceux utilisés par les voitures autonomes, mais maintenant adaptés pour l’eau, explique le professeur Daniela Rus du MIT et directeur du CSAIL. Nous développons des flottes de Roboats capables de transporter des personnes et des marchandises, et nous connectons avec d’autres Roboats pour former une gamme de plates-formes autonomes permettant les activités nautiques ».

Voici comment cela fonctionne. Lorsqu’une tâche de prise en charge d’un passager est requise d’un utilisateur à une position spécifique, le coordinateur du système attribue la tâche à un bateau inoccupé le plus proche du passager. Au fur et à mesure que Roboat II récupère le passager, il créera un chemin possible vers la destination souhaitée, en fonction des conditions de circulation actuelles. En d’autres mots, le contrôleur établit ensuite les trajectoires de référence à partir du planificateur, qui met à jour le chemin pour contourner les obstacles détectés pour éviter les collisions potentielles.  
https://news.mit.edu/