Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
ING Robotic Aviation recevra 349 000 $ d’Ottawa


25 novembre 2014
Par Eric Cloutier
(Photo: SIte Web d'ING Robotic Aviation

Le ministre de l’Industrie, James Moore, accompagné de Royal Galipeau, député d’Ottawa-Orléans, a annoncé, le 17 novembre, que l’entreprise ING Robotic Aviation d’Orléans recevra jusqu’à 349 000 $ du Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC).

 

 

Advertisment

Cette aide financière permettra à ING Robotic Aviation de développer et de commercialiser sa prochaine génération de systèmes d’aéronef sans pilote de 25 kg.

 

«La création d’emplois et de possibilités dans nos collectivités est une priorité absolue de notre gouvernement. C’est pourquoi nous avons augmenté de façon constante le soutien à la recherche-développement dans le but d’aider les entreprises canadiennes comme ING Robotic Aviation à commercialiser leurs produits novateurs. La prospérité de notre pays est étroitement liée aux technologies qui sont mises de l’avant par les entreprises canadiennes», a lancé le ministre James Moore.

 

L’entreprise ING Robotic Aviation développe et vend des produits pour la mise au point de solutions en télédétection aérienne axée sur la technologie des drones de 25 kg. Ses produits sont utilisés pour la collecte de données à longue distance en continu dans l’industrie pétrolière, gazière et minière, les sociétés de services publics, ainsi que pour le travail de précision en agriculture, en foresterie, en défense et en sécurité publique.

 

«Le potentiel de croissance de l’industrie du drone au cours des prochaines années est des plus prometteurs. Le principal objectif du gouvernement est d’appuyer la croissance économique et la création d’emplois. Cet investissement de fonds publics à ING Robotic Aviation va dans ce sens et rapportera de belles retombées économiques pour notre région et notre pays. C’est un grand plaisir de voir une entreprise œuvrant dans ce secteur de pointe choisir Orléans pour y établir son siège social. Ottawa-Orléans commence à se tailler une place de choix dans le secteur de la recherche et du développement et fera parler de plus en plus d’elle grâce à ses innovations technologiques.», a déclaré, pour sa part, le député Galipeau.

 

«Nous sommes heureux d’ouvrir officiellement nos nouvelles installations à Ottawa. Nous disposons maintenant d’un centre de production et d’opération et de locaux pour les fonctions de soutien. Il s’agit d’une étape cruciale dans le développement d’une entreprise de haute technologie locale qui développe déjà des technologies, crée des emplois et exporte ses produits, et dans son positionnement sur le marché», a mentionné, quant à lui, Ian Glenn, président-directeur général d’ING Robotic Aviation. www.ingrobotic.com