Génie de Conception

Énergie Nouvelles
Hydro-Québec soumissionne pour alimenter le Massachusetts en énergie propre


4 août 2017
Par GC Staff

Le 31 mars 2017, les entreprises de distribution d’électricité du Massachusetts ont lancé un appel de propositions visant l’acquisition d’une grande quantité – 9,45 TWh –d’énergie propre et fiable en vue de permettre à l’État de réduire ses coûts d’énergie, à améliorer la sécurité de son alimentation et à atteindre ses cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Advertisment

Les objectifs de l’appel de propositions étaient énoncés dans la loi sur la diversité des sources d’énergie (An Act Relative to Energy Diversity) adoptée par le Massachusetts en août 2016. Cette loi jette également les bases de la transition de la Nouvelle-Angleterre vers les énergies propres à un coût raisonnable. Elle exige que les entreprises d’électricité s’approvisionnent de diverses sources d’énergie propre, dont l’hydroélectricité et l’énergie éolienne appuyée par de l’hydroélectricité.

Fin juillet, dans ce qui constitue la plus importante soumission de son histoire, Hydro-Québec a répondu à cet appel en proposant diverses options pour répondre aux besoins d’énergie du Massachusetts. Ainsi, chacun des trois projets de ligne de transport proposés comporteront deux variantes pour l’approvisionnement en énergie : 100 % hydroélectrique; ou une combinaison d’hydroélectricité et d’énergie éolienne. Le tout pour une durée de vingt ans. Dans chacune des combinaisons hydroélectricité – éolien, l’approvisionnement d’énergie éolienne serait équilibré par l’hydroélectricité d’Hydro-Québec.

« Le Massachusetts trace la voie de la transition énergétique de la Nouvelle-Angleterre, a fait valoir Éric Martel, président-directeur général d’Hydro-Québec. Notre hydroélectricité peut jouer un rôle de premier plan dans la réduction du prix global de l’électricité pour les consommateurs du Massachusetts et aider l’État à intégrer plus de sources renouvelables à son bouquet énergétique. »

Les trois projets de transport proposés sont Northern Pass Transmission (Eversource Energy), New England Clean Power Link (Transmission Developers Inc.), New England Clean Energy Connect (Central Maine Power).

Comme le souligne la société d’État : « L’hydroélectricité du Québec, seule ou combinée à l’énergie éolienne, offre un approvisionnement  fiable et continu grâce au vaste réseau de production d’Hydro-Québec. L’hydroélectricité québécoise est une source d’énergie flexible et à faible empreinte carbone, répondant parfaitement aux objectifs du Massachusetts. »

L’option combinant l’énergie hydroélectrique et éolienne a été conçue en collaboration avec Gaz Métro, important fournisseur d’énergie au Québec, et Boralex, un producteur d’énergie éolienne qui s’est taillé une place de choix sur le marché canadien. Le projet proposé, SBx, est un projet éolien de 300 MW. Il serait la quatrième phase des Parcs éoliens de la Seigneurie de Beaupré. SBx serait entièrement développé, financé, construit et opéré par Boralex et Gaz Métro. 

Le Conseil du patronat du Québec (CPQ) a appuyé les propositions d’Hydro-Québec visant à diversifier ses marchés d’exportation, conformément à son plan stratégique. « Hydro-Québec doit continuer de se positionner stratégiquement afin de saisir toutes les occasions d’affaires là où la demande en énergie propre est à la hausse. Ces investissements sont bénéfiques autant au bilan carbone de l’Amérique du Nord qu’à l’économie de tout le Québec », a assuré Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

http://www.hydroquebec.com