Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
GE Aviation investit 238 M$ à Bromont


17 février 2017
Par GC Staff

GE Aviation injectera 238 millions de dollars à ses installations de fabrication de pièces de moteurs d’avions situées à Bromont, créant ainsi quelque 115 emplois spécialisés, tout en en consolidant plus de 200 sur ce site.

Advertisment

L’investissement servira à reconfigurer les processus et procédés manufacturiers en incluant l’achat de nouveaux équipements nécessaires à l’industrialisation de composantes de moteurs de nouvelle génération, lesquelles servent notamment à la motorisation des avions Boeing 737 MAX, Comac C919 et Airbus A320neo. Il permettra également d’augmenter la capacité d’analyse de vibration à l’usine de Bromont. Notons que le Gouvernement du Québec a attribué une contribution financière non remboursable de 12 millions de dollars pour la réalisation de ces projets.

« GE Aviation à Bromont représente la fabrication de l’avenir, celle qui marie les technologies de production avec les technologies numériques. Cet investissement consolide le rôle incontournable de ce site au sein de la chaîne de valeur de l’industrie aérospatiale et il lui permet aussi de demeurer un modèle en ce qui a trait à l’innovation et à la technologie», affirme Elyse Allan, présidente et chef de la direction de GE Canada.

« L’industrie de l’aérospatiale est un moteur de la croissance économique du Québec avec 40 000 emplois, près de 200 entreprises et 15,5 G$ de ventes annuelles. Pour en favoriser l’essor, nous avons mis de l’avant la Stratégie québécoise de l’aérospatiale 2016-2026 qui prévoit des interventions de 510 millions de dollars qui vont générer des retombées de près de 3 G$. Les projets annoncés aujourd’hui par GE Canada s’inscrivent dans les objectifs de cette stratégie qui soutient également les trois piliers de notre plan économique que sont l’entrepreneuriat, le manufacturier innovant et les exportations. Trois piliers sur lesquels s’appuie GE Canada, une entreprise qui mise sur l’innovation pour hausser sa productivité et sa compétitivité », a souligné pour sa part Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique.

www.geaviation.com