Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
GE Aviation inaugure un centre de R&D en robotique au coût de 61 millions $ à Bromont


19 juillet 2013
Par Eric Cloutier
Le nouveau centre développera des processus avancés de robotique, des applications logicielles et des éléments de propriété intellectuelle qui seront exportés vers les installations de GE Aviation à travers le monde. (Groupe CNW/GE Canada)

GE Aviation a inauguré, le 9 juillet, un nouveau centre mondial de recherche et développement (R&D) en robotique, automatisation et instrumentation à Bromont. Il s’agit d’un investissement de 61,4 millions de dollars, dont 8 millions $ proviennent d’Investissement Québec et du ministère des Finances et de l’Économie du Québec (MFEQ).

 

Advertisment

 

Cet investissement, qui entrainera la création de quelque 60 emplois spécialisés, permettra de consolider la position de GE Aviation Bromont en tant que «centre mondial d’excellence», affirme la compagnie.

 

Pour l’occasion, le président du conseil et chef de la direction de GE Aviation, Jeff Immelt, et Élaine Zakaïb, ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement du Québec, ont procédé à l’ouverture officielle du centre.

 

«GE Aviation Bromont fabrique des composantes de moteurs d’avion, dont les moteurs CFM56 conçus pour le Boeing 737 et l’Airbus 320, et les moteurs GEnx conçus pour le Boeing 787 et le Boeing 747-8. Le centre de Bromont est l’un des centres mondiaux de fabrication les plus productifs exploité par GE Aviation. Le nouveau centre développera des processus avancés de robotique, des applications logicielles et des éléments de propriété intellectuelle qui seront exportés vers les installations de GE Aviation à travers le monde», souligne la compagnie par voie de communiqué.

 

«La fabrication de pointe, intégrant les équipements aux logiciels, fait évoluer tant les produits que nous fabriquons que la façon dont nous les fabriquons et les entretenons; voilà la prochaine révolution industrielle. L’inauguration d’aujourd’hui porte sur l’accélération de la cadence à laquelle nous innovons, et sur la remise en perspective de la manière dont les produits sont conçus, fabriqués et entretenus au Canada et dans les marchés mondiaux», a déclaré Jeff Immelt.

 

«Le nouveau centre mondial de R&D en robotique, automatisation et instrumentation de GE Aviation à Bromont est une démonstration éloquente de notre immense potentiel et du savoir-faire québécois dans le secteur aéronautique», a affirmé, pour sa part, Élaine Zakaïb.

 

«Il est primordial pour notre gouvernement de soutenir de tels projets porteurs, qui consolident la réputation d’excellence du Québec et favorisent son rayonnement sur la scène internationale», a renchéri la ministre.

 

GE Aviation et sa coentreprise, CFM International, comptent plus de 1 000 moteurs en service ou en commande de sociétés aériennes canadiennes. Outre les composantes de moteur qu’elle construit à Bromont, GE Aviation fabrique des équipements complexes de moteur à Orillia, en Ontario, et possède un centre d’essai et de recherche et développement à Winnipeg, au Manitoba. Membre d’Aéro Montréal, de la grappe aérospatiale du Québec et de l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC), GE compte plus de 7000 employés et exerce entre autres ses activités dans des installations de fabrication importantes, ainsi que dans plus de 150 sites de vente et de services au Canada.

www.geaviation.com