Des parties du cœur imprimées en 3D

GC Staff
Août 30, 2019
Écrit par GC Staff
En août dernier, une équipe de chercheurs de l’Université Carnegie Mellon a publié un article dans la revue Science qui détaille une nouvelle technique permettant à quiconque de fabriquer des parties fonctionnelles du cœur à l’aide d’une imprimante 3D. Cette méthode unique en son genre rapproche le domaine de l'ingénierie tissulaire de la capacité d'imprimer en 3D un cœur humain adulte de taille normale.

 

Cette technique, connue sous le nom de Freeform Reversible Embedding of Suspended Hydrogels (FRESH) a permis aux chercheurs de relever de nombreux défis associés aux méthodes de bioimpression 3D existantes et d’obtenir une résolution et une fidélité sans précédent en utilisant des matériaux doux et vivants. 

« Ce que nous avons montré, c’est que nous pouvons imprimer des fragments de cœur de cellules et de collagène dans des parties qui fonctionnent réellement, comme une valve cardiaque ou un petit ventricule battant, a indiqué Adam Feinberg, professeur en génie biomédical – science des matériaux et ingénierie, dont le laboratoire à l’Université Carnegie Mellon a effectué ce travail. En utilisant les données d'IRM d'un cœur humain, nous avons été en mesure de reproduire avec précision la structure anatomique spécifique du patient, le collagène 3D bioprint et les cellules cardiaques humaines ».

La méthode de bioimpression FRESH 3D développée dans le laboratoire de Feinberg permet au collagène d'être déposé couche par couche dans un bain de gel de support, ce qui permet au collagène de se solidifier sur place avant d'être retiré du bain de support. Avec la méthode FRESH, le gel de support peut être facilement fondu en le chauffant de la température ambiante à la température corporelle une fois l'impression terminée. Les chercheurs peuvent ainsi éliminer le gel de support sans endommager la structure imprimée en collagène ou en cellules.

En ce qui concerne l'avenir, la méthode FRESH trouve des applications dans de nombreux aspects de la médecine régénérative, allant de la réparation de plaies à la bio-ingénierie d'organes.
https://engineering.cmu.edu

 

Plus dans cette catégorie : « Impression 3D dans l’espace

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Événements récents

No events

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.