Bio-impression 3D et régénération du cartilage

GC Staff
Juin 28, 2018
Écrit par GC Staff
Poietis est une société de biotechnologie spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, qui développe des modèles physiologiques, notamment en partenariat avec les principaux groupes pharmaceutiques et cosmétiques mondiaux. L’entreprise est notamment spécialisée dans la bio-impression assistée par laser de micro-agrégats multicellulaires, intégrés dans des bio-encres, pour la formation de structures stratifiées. Elle a mis sur le marché Poieskin, le premier tissu conçu par bio-impression commercialisé. 

 

Pour sa part, Prometheus, le département d'ingénierie tissulaire de KU Leuven (Katholieke Universiteit Leuven) en Belgique, est spécialisée dans le développement d’applications cliniques issues de la recherche en ingénierie tissulaire, par le biais de développement de médicaments de thérapie innovante de plus en plus complexes dans des domaines où les besoins médicaux ne sont pas satisfaits, dont la régénération ostéo-cartilagineuse.

Cette complémentarité a récemment débouché sur un accord de recherche collaborative d’une durée de deux ans entre ces deux entités. Cet accord est centré sur la bio-impression 3D de haute précision de médicaments de thérapie innovante issus de l’ingénierie tissulaire dans la régénération du cartilage. L’objectif est de mener à bien des travaux précliniques pionniers en matière de bio-impression 3D automatisée pour des médicaments de thérapie innovante dans la réparation du cartilage, dans le but de rapprocher la conception de ces implants vivants vers la clinique.

« La médecine régénératrice promet d’offrir des thérapies efficaces pour les défauts du cartilage et de l'os, qui ne guérissent pas et demeurent à l’heure actuelle des besoins médicaux non satisfaits. Lorsque l'environnement squelettique est compromis, notamment dans le cas de fractures non consolidées pendant longtemps, et en présence d'autres sources de morbidités, telles que le diabète et le vieillissement, le potentiel de réparation endogène devient insuffisant. Il convient alors de développer des stratégies d'ingénierie tissulaire, telles que la production de tissus vivants implantables fabriqués in vitro. Notre ambition est de combiner les technologies cellulaires de Prometheus avec la technologie de bio-impression de Poietis pour traiter efficacement ces défauts », a souligné le professeur Frank Luyten, président de la Division de rhumatologie de l'Hôpital universitaire de Louvain et directeur de Prometheus, le Département d'ingénierie tissulaire de KU Leuven, en Belgique.

Selon les estimations actuelles, le marché mondial de l'ingénierie tissulaire passera de 4,7 milliards de dollars en 2014 à 11,5 milliards de dollars en 2022, une augmentation principalement due au développement d’applications orthopédiques, musculo-squelettiques et rachidiennes. Le rapport coût-efficacité demeure toutefois un problème majeur pour la commercialisation réussie de produits issus de l'ingénierie tissulaire.
https://www.poietis.com/fr/index.php
https://www.mtm.kuleuven.be/Prometheus

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Événements récents

No events

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.