Des matériaux gonflables imprimés en 3D

GC Staff
Juin 04, 2018
Écrit par GC Staff
Après deux ans d’études, le département de design du fabricant automobile BMW, en collaboration avec le MIT Self-Assembly Lab, a développé avec succès des technologies de matériaux gonflables imprimés qui s'auto-transfèrent, s'adaptent et se transforment d'un état à l'autre. Comme l’explique Martina Starke, responsable vision de la marque et du design chez BMW. Ce « projet est un parfait exemple d’une collaboration interdisciplinaire fructueuse que nous verrons de plus en plus au cours des prochaines années, notamment chez BMW ».

 

Cette innovation, que les deux partenaires ont baptisée du nom de Liquid Printed Pneumatics, a été présentée pour la première fois à l’exposition The Future Starts Here. Cette exposition, qui se tient à Londres jusqu’en novembre prochain au Victoria and Albert Museum, explore la puissance du design dans la construction du monde de demain.

Les structures pneumatiques imprimées en 3D ainsi obtenues auraient été développées en déposant des couches successives de matériaux liquéfiés comme le caoutchouc, la mousse ou le plastique dans une cuve de gel. Ce gel aurait permis de maintenir le liquide en place, offrant alors la possibilité de créer des objets plus grands ou plus complexes qu’une imprimante 3D. La forme ainsi obtenue resterait intacte jusqu’à ce qu’elle durcisse. L'objet en question peut changer de forme en fonction de la pression d'air dans le système. Les commandes pneumatiques du système permettent à la structure imprimée de se transformer en une variété de formes, de fonctions ou de caractéristiques de rigidité.

Pour créer ces structures gonflables, les partenaires auraient utilisé un caoutchouc en silicone et auraient ensuite fait varier la pression grâce à des chambres à air afin que la structure puisse prendre différentes formes et plusieurs niveaux de fermeté. « La structure est programmée avec de l’air. Il suffit d’envoyer différentes impulsions pour la faire varier », précise Skylar Tibbits, le fondateur du MIT Self-Assembly Lab. De telles structures gonflables seraient très utiles pour un certain nombre d’applications, dont les pièces intérieures d’une voiture, lesquelles pourraient révolutionner le confort des futures voitures. 
http://www.bmwgroupdesignworks.com
https://selfassemblylab.mit.edu

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Événements récents

No events

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.