Forte poussée du solaire et de l’éolien

GC Staff
Août 20, 2018
Écrit par GC Staff
Des données publiées en août dernier par Bloomberg NEF, une organisation de recherche qui aide les professionnels de l'énergie à générer des opportunités, indiquent que, dans le monde, au 30 juin 2018, la capacité de production éolienne et solaire installée a atteint le niveau historique de 1,013 TW (térawatt). Ce total est finement équilibré entre le vent (54 %) et le solaire (46 %). 

 

Qui plus est, l’organisation prévoit que le seuil de deux térawatts de production éolienne et solaire installée sur le globe sera atteint « vers le milieu de l'année 2023 et coûtera 46 % de moins que le premier ». En y regardant de près, « on constate à quel point ces deux secteurs ont évolué. La capacité totale installée a été multipliée par 65 depuis 2000 et a plus que quadruplé depuis 2010 ».

Ce qui est encore plus frappant, « c’est la croissance du solaire photovoltaïque seul. En 2007, la capacité photovoltaïque installée n’était que de 8 GW, contre 89 GW d’énergie éolienne. Depuis lors, le photovoltaïque est passé de 8 % de la capacité éolienne et solaire installée totale à 46 %. Ce faisant, les installations photovoltaïques ont été multipliées par 57, le photovoltaïque à grande échelle dépassant le PV à petite échelle en 2014. Le vent représente toujours la majorité de la base installée à 54 %, mais devrait bientôt perdre cette avance ».

Comme le précise Bloomberg NEF, « le premier 1 TW d’énergie éolienne et solaire a nécessité des investissements d’environ 2,3 billions de dollars américains. Le deuxième térawatt coûtera beaucoup moins cher que le premier. Sur la base d’estimations issues de nos “Perspectives des nouvelles énergies pour 2018”, les dépenses en capital pour la production éolienne et solaire totaliseront environ 1,23 billion de dollars de 2018 à 2022 inclusivement.

Quant à savoir si les projections de Bloomberg NEF sont réalistes, il suffit de consulter ses propres archives : « Dans notre 2013 Global Renewable Energy Market Outlook, nous estimions que les installations éoliennes et solaires mondiales allaient atteindre 865 GW d'ici la fin de 2017 et près de 1 000 GW à la fin de 2018. En réalité, le monde avait atteint 945 GW à la fin de 2017, dépassant ainsi nos attentes de 9 % et atteignant 1 000 GW environ six mois plus tôt que prévu ». À présent, l’organisation juge que « l'éolien et le solaire atteindront 1,1 TW d'ici la fin de l'année, soit 11 % de plus que nos prévisions d'il y a cinq ans ».
https://about.bnef.com

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Événements récents

No events

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.