Génie de Conception

Fabrication additive Nouvelles
Des tissus biologiques reproduits en impression 3D


2 novembre 2017
Par GC Staff

Le chimiste BASF et la firme Poietis, une société de biotechnologie qui développe des modèles physiologiques 3D, viennent de signer un accord-cadre de développement et de services dans le domaine de la technologie de bio-impression 3D. L’objectif de cet accord est d’améliorer les modèles 3D de peau co-développés depuis 2015 grâce à l’impression assistée par laser.

Advertisment

L’enjeu en toile de fond est d’évaluer des ingrédients cosmétiques pour des applications de soin de la peau. En effet, ces modèles tissulaires permettent une évaluation in vitro plus prédictive de la toxicité et de l’efficacité des futurs médicaments et des nouveaux ingrédients cosmétiques.

La technologie de bio-impression 3D assistée par laser, grâce à laquelle les tissus biologiques peuvent être reproduits, permet un positionnement précis des cellules de la peau dans des structures tridimensionnelles. En seulement deux semaines, il est maintenant possible de produire des équivalents de peau imprimés pour étudier plus avant l’efficacité d’ingrédients actifs.

Cette nouvelle technologie a été utilisée pour permettre une reproduction automatisée du modèle de peau Mimeskin, de BASF, qui est l’un des plus proches équivalents du tissu physiologique original de peau humaine.

« Au cours de notre coopération, nous avons acquis des connaissances importantes comme les paramètres nécessaires à la maturation du derme. En effet, un derme mature et épais est une condition essentielle pour obtenir des résultats optimaux dans l’impression épidermique », explique Sébastien Cadau, responsable du développement de l’ingénierie tissulaire chez BASF. « Dans une deuxième étape, nous voulons maintenant conjointement améliorer les modèles de peau en augmentant la complexité de la structure et en ajoutant de nouveaux types de cellules », ajoute-il.

« Cet accord confirme une collaboration scientifique fructueuse et renforce notre partenariat avec le premier fabricant d’ingrédients pour le marché des soins cosmétiques. Il s’agit d’une reconnaissance formelle de la technologie unique de Poietis et de sa valorisation portée par les nouveaux développements réalisés depuis la création de l’entreprise », a souligné Bruno Brisson, co-fondateur et vice-président du développement commercial de Poietis.

https://www.basf.com/ca/fr.html

http://www.poietis.com/


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*