Le CRIQ et Nanogrande commercialisent la première imprimante 3D NANO à échelle moléculaire au monde

Eric Cloutier
Août 09, 2016
Écrit par
Sur la photo, on aperçoit Juan Schneider, président de Nanogrande, et Laurent Côté, vice-président Recherche, innovation et partenariats au CRIQ.
Sur la photo, on aperçoit Juan Schneider, président de Nanogrande, et Laurent Côté, vice-président Recherche, innovation et partenariats au CRIQ. (Photo : Groupe CNW/Centre de recherche industrielle du Québec)
L'entreprise lavalloise Nanogrande poursuit, depuis ce printemps, le développement et la commercialisation de la première imprimante 3D NANO à échelle moléculaire au monde dans les locaux du Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) situés à Québec.

 

En vertu d’une entente conclue en mai dernier, le CRIQ offre à Nanogrande le soutien d'une équipe d'experts, ainsi qu’une vitrine technologique pour promouvoir son produit.

L’imprimante 3D NANO, qui permet de créer des objets à partir de nanoparticules de métal, de polymères et de matières organiques aussi petites que des molécules d'ADN, a été intégrée au laboratoire de fabrication additive du CRIQ qui l‘utilise également pour usage interne et à des fins commerciales.

«Cette dernière assemble des multicouches de particules aussi petites que 1 nm, créant ainsi des objets 3D avec une définition sans précédent. L'entreprise développe aussi des outils de revêtement, des processus de fabrication et des surfaces fonctionnelles nanométriques», peut-on lire dans un communiqué émis le 10 mai.

Le CRIQ permet également à des entreprises québécoises d’avoir accès à cet équipement pour développer leurs propres produits.

«En plus de bonifier l'offre du CRIQ en fabrication additive, cette entente est en lien direct avec le mandat de faire croître l'expertise québécoise en impression 3D que nous a confié le gouvernement du Québec», a déclaré Laurent Côté, vice-président Recherche, innovation et partenariats au CRIQ.

«Les experts du CRIQ nous aideront grandement à faire connaître l'imprimante NANO 3D afin qu'il soit maintenant possible de réaliser des objets et des structures 3D d'une précision inégalée», a affirmé, pour sa part, Juan Schneider, président-directeur général de Nanogrande.

www.criq.qc.ca, www.nanogrande.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Événements récents

No events

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.