Génie de Conception

En Vedette Nouvelles générales
Cellulose et emballage

Pour remplacer durablement le plastique.

août 14, 2022  By GC Staff


(Photo credit: VTT Research Centre)

Les emballages alimentaires remplissent leurs tâches les plus importantes lorsqu’ils protègent les aliments et minimisent les déchets. Les films plastiques fins sont néanmoins difficilement recyclables et finissent souvent au mauvais endroit après usage.

Le VTT Technical Research Centre de Finlande a développé une solution au problème des emballages plastiques. La cellulose régénérée ou recristallisée peut remplacer le film plastique.

« Nous pouvons produire des films cellulosiques transparents et souples. Le consommateur ne peut pas faire la distinction entre le matériau cristallin et le plastique traditionnel à base d’huile. Le film de cellulose peut résister à l’humidité, mais dans la nature, il disparaît aussi complètement qu’une feuille de papier. Le produit est biosourcé et biodégradable », explique Ali Harlin, chercheur chez VTT.

Advertisement

En plus de leurs propriétés protectrices, les plastiques sont importants, car les consommateurs veulent des emballages qui leur permettent de voir le produit lui-même. Cependant, une fois utilisés, de nombreux emballages sont sources de problèmes.

Si un emballage contient à la fois du papier et du plastique, le consommateur peut se demander s’il peut être recyclé avec du carton, ou si le plastique doit d’abord être arraché. Certains des matériaux ont des couches alternées de fibres et de plastique.

De nombreux emballages sont déposés parmi les déchets en mélange par des personnes qui ne pensent pas à une meilleure façon de s’en débarrasser. Le plastique qui se retrouve dans un bac de recyclage en carton peut être retiré, mais le plastique finit généralement par être incinéré.

Le film de cellulose développé par VTT peut avantageusement remplacer le plastique comme solution plus respectueuse du climat. « Il facilite également le recyclage, car il peut être placé dans le recyclage du carton avec d’autres emballages », déclare Atte Virtanen, vice-président, Traitement des biomatériaux et produits chez VTT.

La production de tels matériaux d’emballage est en phase pilote. Et tout laisse croire qu’ils pourraient être largement utilisés industriellement d’ici 5 à 7 ans.
https://www.vttresearch.com/en


Print this page

Advertisement

Stories continue below