Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
Bombardier amorce l’assemblage des avions Global 7000 et 8000


26 mai 2014
Par Eric Cloutier

Bombardier Aéronautique a franchi des étapes clés dans le développement des produits du programme d’avions Global 7000 et Global 8000. La multinationale a annoncé, le 12 mai, le démarrage de la production et de l’assemblage des structures principales du premier véhicule d’essai en vol (FTV1) de ce programme.

 

 

Advertisment

«Nous entrons dans une phase passionnante du programme d’avions Global 7000 et Global 8000», a affirmé Bassam Sabbagh, vice-président et directeur général, programme d’avions Global 7000 et Global 8000. 

 

«La phase de conception détaillée du programme progresse bien, la majorité des plans de production ayant déjà été approuvés. Le début de l’assemblage de nos premières structures principales représente un grand pas en avant», a-t-il renchéri. 

 

À l’instar de différents sites de production de Bombardier Aéronautique, divers fournisseurs de structures et de systèmes ont entrepris la fabrication de pièces et de structures principales pour le FTV1. La multinationale a respectivement entrepris l’assemblage du fuselage arrière et du poste de pilotage à ses installations de Querétaro, au Mexique, et à celles de l’arrondissement Saint-Laurent, à Montréal. Quant à l’assemblage du fuselage central, l’usine d’Aerolia, à Méaulte en France, se charge de cette tâche, tandis que celle de Triumph, à Red Oak au Texas, s’est vue confiée la responsabilitié de l’assemblage de l’aile.

 

«Destinés à entrer en service en 2016 et en 2017, respectivement, les nouveaux avions Global 7000 et Global 8000 incarnent la pensée visionnaire de Bombardier. Les deux biréacteurs pourront assurer plus de liaisons sans escale que jamais auparavant, procurant des niveaux de rendement, de polyvalence et de confort sans précédent», fait valoir Bombardier Aéronautique par voie de communiqué.

 

«Le biréacteur Global 7000 établira la norme d’une nouvelle catégorie de biréacteurs d’affaires à large fuselage avec la première véritable cabine à quatre zones. Les passagers voyageant à bord de l’avion Global 7000 vivront l’expérience d’une cabine extrêmement spacieuse, combinée à une vitesse de croisière élevée supérieure de M 0,90(i). L’avion Global 7000 aura une autonomie de 7 300 NM (13 520 km)(i)», précise la compagnie.

 

Quant au biréacteur Global 8000, il est appelé à constituer l’avion d’affaires offrant la plus grande autonomie du monde. Il pourra franchir une distance aussi grande que 7 900 NM (14 631 km)(i). 

 

«Avec sa configuration cabine supérieure à trois zones et une vitesse de croisière élevée inégalée de M 0,90(i), il pourra transporter des passagers dans le confort ultime sur des liaisons telles que Los Angeles-Sydney(i) ou Genève-Shanghai(i)», conclut le donneur d’ordres.

www.bombardier.com