Taxi volant à décollage et à atterrissage verticaux

GC Staff
Août 06, 2018
Écrit par GC Staff
En juillet dernier, Urban Aeronautics a amorcé le développement à grande échelle de la voiture hybride eVTOL (aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux) CityHawk. Le véhicule sera développé par Metro Skyways, une filiale d’Urban Aeronautics. 

 

Les premiers vols devraient avoir lieu en 2021-2022, une fois obtenue une certification complète de la Federal Aviation Administration (FAA), du U.S. Department of Transportation. Le tout devrait se faire en collaboration avec Cert Center Canada, une organisation indépendante installée dans la région de Montréal et vouée au service des communautés aérospatiales canadiennes et internationales qui se spécialise dans les tests en vol, la recherche, le développement ainsi que la certification d’aéronefs.

Le développement et les essais initiaux utiliseront deux turbomoteurs de 1 000 chevaux-vapeur (des turbomoteurs d'hélicoptère Safran HE Arriel 2N) situés à l'avant et l'arrière de la carlingue couplés à des générateurs électriques pour faire fonctionner les hélices du propulseur du véhicule. Une fois cette phase initiale terminée, l'entreprise entamera la deuxième phase de développement qui consistera à installer sur le véhicule une alimentation par des piles à combustible à hydrogène.

Son principal avantage par rapport aux hélicoptères et aux eVTOL est sa conception unique. En effet, tous les rotors du véhicule sont internes au fuselage, assurant une sécurité inégalée au personnel au sol et une réduction du bruit inégalée, ce qui se traduit par une empreinte acoustique équivalente à celle du passage d’une voiture (70 dBA) .

La cabine est 50 % plus grande que celle d’un hélicoptère comparable et l'absence des moteurs et des transmissions aériens élimine la quasi-totalité des vibrations et une grande partie du bruit. Affichant une charge utile de 760 kg, le véhicule peut accueillir jusqu'à six occupants, y compris un pilote, ce qui lui permettra de servir de taxi terrestre ou de berline familiale, en raison d’un déplacement porte à porte. 

Son autonomie est d’environ 150 km et si sa vitesse maximale est de 270 km/h, sa vitesse de croisière tournera autour de 234 km/h. Tout cela en plus de la commodité de pouvoir décoller et atterrir à peu près partout, puisqu’il ne nécessite qu’un dégagement de trois mètres sur huit.

Les services d'urgence, l'évacuation sanitaire, la recherche et le sauvetage, la lutte contre les incendies, les ouragans et les tremblements de terre, la distribution de secours humanitaires sont d’autres usages auxquels le CityHawk pourraient être destinés.
http://www.urbanaero.com
http://www.metro-skyways.com
http://www.certcentercanada.com/?lang=frà

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Événements récents

No events

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.