Génik acquiert une nouvelle fraiseuse à commande numérique 5-axes

Eric Cloutier
Février 21, 2014
Écrit par
De gauche à droite, on aperçoit Jacques Duchesneau, député de Saint-Jérôme; Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme; Élaine Zakaïb, ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, et Donald Turcotte, président fondateur de l’entreprise Génik, devant la nouvelle fraiseuse à commande numérique 5-axes.
De gauche à droite, on aperçoit Jacques Duchesneau, député de Saint-Jérôme; Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme; Élaine Zakaïb, ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, et Donald Turcotte, président fondateur de l’entreprise Génik, devant la nouvelle fraiseuse à commande numérique 5-axes. (Photo : Cabinet de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec)
L’entreprise Génik de Saint-Jérôme a annoncé, le 10 février en présence de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, qu’elle avait fait l’acquisition d’une nouvelle fraiseuse à commande numérique 5-axes.

 

 

Génik implante depuis plus de 20 ans des solutions complètes d'automatisation et de robotique sur mesure pour l'industrie manufacturière afin de l’aider à faire face aux défis de production multiples. L’achat de cette fraiseuse permettra à l'entreprise, qui travaille à offrir des solutions clé en main avec ses clients, d'augmenter la taille des pièces usinées et d'assurer leur diversification tout en accroissant sa rapidité d'usinage pour assurer une meilleure productivité. 

 

La ministre Zakaïb a profité de l’occasion pour inviter les PME des Laurentides à s’engager à leur tour sur la voie de l'automatisation et de la robotisation pour assurer leur croissance et faire prospérer leur région.

«La productivité des entreprises manufacturières passe par la modernisation de leurs activités, dont l'automatisation et la robotisation de leurs procédés de fabrication», a déclaré la ministre Zakaïb. 

 

«Et seul un accroissement notable de la productivité donnera à nos entreprises l'avantage compétitif requis pour se distinguer sur les marchés mondiaux actuels», a-t-elle renchéri. 

 

La ministre Zakaïb a également rappelé que le secteur manufacturier demeure névralgique pour l'économie des régions du Québec. 

 

«Notre politique industrielle vise justement à aider les entreprises de ce secteur à relever le défi du 21e siècle grâce à plusieurs mesures, mises en place notamment pour favoriser l'innovation et la modernisation», a encore souligné la ministre.

www.genikinc.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les plus populaires

Événements récents

No events

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.