Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
ATAG et GARDN signent un accord pour promouvoir la recherche en aviation écologique


27 mars 2012
Par Rob Colman

GENÈVE, Suisse, le 23 mars 2012 – Lors du 6e Sommet sur l’aviation et l’environnement à Genève, ATAG (Air Transport Action Group) et GARDN (Groupement Aéronautique de Recherche et Développement en eNvironnement) ont signé une entente de coopération. Les deux organismes souhaitent, grâce à leurs mandats et réseaux respectifs, donner un nouvel élan et promouvoir la recherche environnementale en aviation, principalement dans le domaine des carburants alternatifs, du développement durable, de la collaboration industrielle et des changements climatiques.

ATAG est un organisme mondial qui regroupe tous les acteurs mondiaux de l’industrie de l’aviation et qui travaille à la promotion du développement durable de l’aviation pour le bénéfice de la société dans son ensemble. GARDN est un Réseau de centres d’excellence dirigé par l’entreprise, basé à Montréal, Canada, dont la mission est de promouvoir les technologies en aérospatiale visant la protection de l’environnement par le biais de projets de recherche collaborative.

« L’industrie de l’aviation est responsable de 56 trillions d’emplois dans le monde et contribue 2,2 trillions de dollars au PIB, » a déclaré Paul Steele, directeur général d’ATAG. «Au-delà du développement durable des économies et de la création d’emplois, nous avons aussi la responsabilité de bien gérer les ressources que nous utilisons et l’impact que nous avons sur le monde. Tous les secteurs de l’aviation commerciale sont engagés d’une façon ou d’une autre dans la réduction de l’empreinte environnementale – que ce soit par le biais de nouvelles technologies ou de mesures opérationnelles plus efficaces, ou encore par le développement des infrastructures. Toutes ces mesures sont un signe encourageant de notre engagement dans une optique de développement durable. Cette entente avec GARDN offre à ATAG une excellente occasion de collaborer pour réduire l’empreinte environnementale sur la planète, tout en s’assurant de maintenir les avantages indéniables de notre industrie pour la société et l’économie, » a-t-il ajouté.

Advertisment

Sylvain Cofsky, directeur général de GARDN, se réjouit de cette collaboration transatlantique. « Cette entente est une occasion exceptionnelle pour GARDN d’élargir son réseau dans le monde et de promouvoir un plus grand nombre de projets de recherche collaborative. GARDN gère présentement plus de 15 projets en R&D dans les thèmes de recherche suivants : la réduction du bruit et des émissions  de gaz, les matériaux et procédés de fabrication, l’exploitation aéroportuaire, l’exploitation des appareils, les carburants alternatifs et la gestion du cycle de vie des produits. La première activité conjointe sera la participation d’ATAG à l’organisation de la Conférence annuelle de GARDN les 25 et 26 septembre prochain à Toronto, Canada. Puisse cette collaboration ouvrir la voie à une plus grande visibilité pour cette activité si vitale.

www.atag.org
www.gardn.org