Génie de Conception

Aérospatiale Nouvelles
Aerolia établira son usine de fuselages à l’aéroport de Montréal-Mirabel


25 juin 2013
Par Eric Cloutier

La multinationale Aerolia a annoncé, le 19 juin, la conclusion d’une entente de principe avec Aéroports de Montréal pour établir, en tant que spécialiste mondial des aérostructures de fuselages équipés, sa première usine nord-américaine dans le parc industriel de l’aéroport international de Montréal-Mirabel.

 

Advertisment

 

L’entente est d’une durée initiale de 15 ans et comporte trois options de renouvellement de cinq ans chacune. Cette entente prévoit également qu’ADM construira et louera à Aerolia un bâtiment conçu sur mesure et répondant à ses besoins spécifiques.

 

D’une superficie de 7300 mètres carrés, le bâtiment abritera dès janvier 2014 le siège social de la filiale canadienne d’Aerolia ainsi que des ateliers de fabrication. L’entreprise française, membre du groupe EADS, y assemblera notamment le fuselage central équipé des avions d’affaires Global 7000* et Global 8000* pour le compte de Bombardier Aéronautique.

 

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de nous installer à Montréal-Mirabel, car ce site nous offrira un environnement des plus propices au succès du groupe Aerolia au Canada et à son développement à l’échelle de l’Amérique du Nord », déclare Marie-Agnès Veve, présidente-directrice générale d’Aerolia Canada, par voie de communiqué.

 

Pour ADM, cette entente de principe représente un investissement de 9,5 millions de dollars qui permettra la création de quelque 150 emplois à Montréal-Mirabel et qui renforcera la vocation de cette plateforme en tant que pôle aéronautique de classe mondiale.

 

Montréal-Mirabel accueille déjà plusieurs grands acteurs de l’aéronautique, dont Bombardier Aéronautique, Pratt & Whitney, L-3 MAS et Mecachrome.

 

« Nous sommes extrêmement fiers d’être associés à Aerolia et d’expérimenter avec cette société un nouveau type de partenariat qui pourra éventuellement être appliqué à d’autres projets de développement industriel afin de faciliter leur implantation sur l’une ou l’autre de nos plateformes aéroportuaires », affirme, pour sa part, Charles A Gratton, vice-président Services immobiliers et commerciaux chez Aéroports de Montréal.

www.aerolia.com